L’Intelligence Articielle My AI fait ses débuts sur Snapchat

L’Intelligence Articielle My AI fait ses débuts sur Snapchat

My AI a été initialement introduit pour les membres premium de Snapchat. Ils pourront ainsi discuter avec le chabot via l’application et lui poser presque toutes les questions.

En effet, ChatGPT fait des émules depuis nombreuses semaines. De ce fait, les géants du web se battent pour lancer au plus vite leur propre assistant conversationnel. Après Tencent, Facebook et Google, c’est au tour de Snapchat de surfer sur la tendance avec My AI Snap.

Cela peut vous intéresser : Comment savoir que l’on discute avec un chatbot ?

Snapchat intègre son IA sous le nom de My AI

Un personnage violet avec un léger sourire et les bras croisés : ce n’est pas un parent éloigné de Na’Vi du film Avatar, mais un robot conversationnel développé par Snapchat.

Comme annoncé sur le blog de la société américaine, « My AI » est un chatbot basé sur la dernière version disponible de ChatGPT. Il fournit aux utilisateurs le même type de service tel que des réponses naturelles et contextuelles à leurs questions.

A lire en complément : Quels sont les avantages de génération d'images via IA par rapport aux autres solutions graphiques ?

Auparavant réservé aux abonnés payants du service Snap+, My AI est désormais gratuit. Pour soutenir cette expansion mondiale, la société a ajouté de nouvelles fonctionnalités à son chatbot.

Les utilisateurs peuvent maintenant ajouter My AI aux extensions Snap Map et Snap Lenses de leur application et en obtenir des avis. Par exemple, lorsque les internautes utilisent la carte interactive Snap Map, ils peuvent demander au robot de leur donner une liste des meilleurs cafés d’une zone particulière, ou leur demander quoi faire dans cette zone. Lire la suite.

Les imperfections de l’IA

D’emblée, le réseau social prévient que l’IA n’est pas parfaite, restreignant l’accès aux membres premium. Pour le moment, « My AI » ressemble plus à une version packagée de ChatGPT importée dans l’application qu’à une fonctionnalité native.

Par ailleurs, Snapchat avertit immédiatement les utilisateurs, que les résultats et les réponses suggérées peuvent être hors sujet ou manquer de sens, et leur recommande de ne pas partager d’informations confidentielles ou personnelles avec l’intelligence artificielle.

Le réseau social souligne pour se dédouaner de certaines des réponses simplettes qui peuvent apparaître sur les smartphones de milliers d’utilisateurs, comme d’autres chatbots alimentés par l’IA, My AI peut également dire n’importe quoi.

En effet, les conversations seront enregistrées et analysées par un tiers pour améliorer le produit dans les semaines à venir. Par conséquent, il est compréhensible que Snapchat avertisse autant ses abonnés pour éviter les problèmes de violation de la vie privée. Les utilisateurs peuvent également signaler des réactions étranges à l’entreprise en fournissant un feedback.

Par conséquent, la société a également fixé des limites pour éviter les abus que Microsoft a constatés avec Bing en relation avec ChatGPT. 

De même, My AI ne peut pas rédiger des devoirs universitaires ni fournir des réponses à contenu violent ou sexuel.